Thème : essai

Athéisme

René Berthier Loran
01 oct. 2016 26 p., 3 €

Manifeste Schizo-rationaliste

Sven Andersen
02 fev. 2016 108 p., 5 €

Anarchisme et cause animale Tome 2

Coordination de Philippe Pelletier
01 fev. 2016 120 p., 9 €

Pérégrinations pédagogiques

Hugues Lenoir
01 dec. 2015 70 p., 8 €

Enjeux libertaires pour le XXIe siècle par un anarchiste néophyte

Philippe Corcuff
01 nov. 2015 296 p., 14 €

Anarchie et cause animale

coordonné par Philippe Pelletier
02 oct. 2015 140 p., 9 €
Repères Libertaires

Athéisme

René Berthier Loran 01 oct. 2016 26 p., 3 €

Le mouvement anarchiste est né vers le milieu XXIe siècle de la rencontre de deux facteurs : la tendance immémoriale de l’humanité à lutter contre l’oppression politique, l’exploitation économique et l’aliénation religieuse ; la révolution industrielle et la formation du mouvement ouvrier moderne au sein duquel le socialisme et l’anarchisme se sont développés.

L’anarchisme comme doctrine et comme praxis a certes évolué, mais il conserve un certain nombre de principes essentiels qu’il convient de rappeler avec fermeté.


La collection Repères anarchistes se propose d’explorer les fondamentaux autour desquels sont engagés aujourd’hui les militants de la Fédération anarchiste et, de façon plus large, les militants libertaires dans leur ensemble.

Repères anarchistes a pour ambition de fournir les éléments de réflexion permettant à toute personne soucieuse d’en savoir plus , d’approfondir ses connaissances.


Petit Guide à l'usage de l'athée misanthope

Manifeste Schizo-rationaliste

Sven Andersen 02 fev. 2016 108 p., 5 €

Ce manifeste est dédié à ceux qui pensent que, pour vivre heureux, il n'est pas indispensable d'être entouré par une ribambelle de fâcheux. Cette misanthropie se double d'un ferme refus de tout obscurantisme, des religions et des superstitions. Son nom : le schizo-rationalisme.

Le Grand Système libéral s'attache à empêcher schizo-rationaliste de s'épanouir, armé de ses idoles rances que sont la famille, le travail, la fraternité de pacotille et le consumérisme béat.

L'esprit de sérieux et l'aveuglement face à la mort seront aussi les cibles du schizo-rationalisme, tout comme le natalisme, le bougisme, la particratie, le mariage, la vulgarité conviviale et la dictature numérique.

Actualité de la problématique

Anarchisme et cause animale Tome 2

Coordination de Philippe Pelletier 01 fev. 2016 120 p., 9 €

Compte tenu de la vigueur des débats sur la cause animale, une mise au point s’impose à partir d’une réflexion anarchiste bénéficiant de ses principes fondateurs : liberté de penser, franchise d’expression, refus des tabous, respect du dialogue, refus de la complaisance ou de la chimère, prise en compte des réalités sociales, politiques, économiques et culturelles.

Le premier texte aborde l’histoire du végétarisme au sein du mouvement libertaire en Europe occidentale avant 1945. Montrant son importance plutôt précoce, dès la fin du XIXe siècle, il en présente la richesse, la variété mais aussi ses dérives et son potentiel de discordes.

Le deuxième texte pose la question de la souffrance animale à partir des dernières découvertes des biologistes dans ce domaine. Il la lie à celle de l’exploitation animale. Ne serait-ce que du point de vue de l’évolution des espèces n’y aurait-il pas un mutuellisme entre l’être humain et l’animal ?

Le troisième texte, qui détaille les aspects nutritionnels, souligne la nécessité de bien penser les régimes alimentaires pour la santé.

Le quatrième et dernier texte pose, chiffres à l’appui, la question de la possibilité ou de l’impossibilité du végétalisme sur l’ensemble de la planète dans l’hypothèse où l’humanité tout entière adopterait ce mode d’alimentation. Contrairement aux apparences, l’issue serait loin d’être simple rien que sur le plan agronomique, agricole et économique. La généralisation du soja et l’adoption de cultures de substitution soulèveraient de nouveaux problèmes.

La cause animale n’est pas seulement une question individuelle mais aussi collective, pas seulement éthique mais aussi sociale.

Pérégrinations pédagogiques

Hugues Lenoir 01 dec. 2015 70 p., 8 €

Par ce titre Pérégrinations pédagogiques Hugues Lenoir tient à rendre hommage à Flora Tristan qui publia le récit de son voyage au Pérou titré Pérégrinations d’une paria. Mais, il souhaite surtout rappeler que pour répandre ses idées socialistes et féministes, Flora s’engagea dans un tour de France à la rencontre des ouvriers et des ouvrières en 1843. Comme, elle, il poursuit son voyage en pédagogie émancipatrice. Il consacre la première partie de cet ouvrage à un précurseur des pédagogies modernes, disciple de Jean-Jacques Rousseau, Johann Heinrich Pestalozzi, auquel les pédagogues libertaires doivent (peut-être) quelques-unes de leurs idées. Il prolonge son chemin en brossant une rapide synthèse de l’émergence et de la permanence du souci d’éduquer que partagèrent les militants libertaires et leurs organisations, du milieu du XIXe siècle au premier tiers du XXe durant la Révolution espagnole. Enfin, l’auteur termine sa promenade en éducation libertaire en analysant et commentant, avec un regard contemporain, la conférence donnée sur ce thème en 1900 par le militant anarchiste hollandais Ferdinand Domela Niewenhuis dont le texte est reproduit in extenso dans l’ouvrage pour conclure sur une brève réflexion autour de Jacotot/Rancière et Le Maître ignorant.


Un livre de philosophie politique anarchiste et pragmatiste

Enjeux libertaires pour le XXIe siècle par un anarchiste néophyte

Philippe Corcuff 01 nov. 2015 296 p., 14 €

Sommaire :


Introduction : Méthodologie pragmatique pour un anarchisme pragmatiste


Partie I : Le travail de la critique


1 – Autobiographie critique d’un anarchiste néophyte : parcours et errements d’un militant


2 – De la diabolisation des médias (Adorno, Debord, Chomsky, etc.) à une critique pragmatiquement radicale


3 – Questionnements écologistes, décroissance et pluralisme libertaire


4 - Questions de/à l’altermondialiste John Holloway


5 - Questions du/au « postanarchisme » de Michel Onfray


6 – Qui/quoi est responsable de la panade actuelle : la société, les autres ou moi ?


Partie II : Exploration de sentiers libertaires hérétiques


7 – Liberté et égalité : Bakounine rééquilibré par Proudhon


8 - Marx et les anarchistes : résonances partielles, liaisons iconoclastes, tensions


9 - Éclats libertaires hors de l’anarchisme : interférences entre Rosa Luxemburg, John Dewey et André Gorz


10 – Critique sociale, capitalisme, individualités et individualisme


11 - Apports de Michel Foucault à la boîte à outils libertaire


12 – La double hypothèse d’un anarchisme pragmatiste et d’une social-démocratie libertaire


En guise d’ouverture : Actualité d’une Fédération Anarchiste

Ouvrage de textes d’anarchistes sur place des animaux

Anarchie et cause animale

coordonné par Philippe Pelletier 02 oct. 2015 140 p., 9 €

Il y a chez Proudhon, Bakounine, Reclus et Kropotkine un vrai fil conducteur, au-delà de quelques différences (Reclus et Kropotkine intégrant la théorie darwinienne). Ils reconnaissent une continuité entre l’homme et l’animal, ils postulent une possibilité qu’il y ait une nouvelle espèce supérieure à l’homme dans l’évolution ou même que l’homme évolue mais que 1/ ce n’est pas leur problème, ni le problème de l’humanité 2/ l’homme est animal et plus qu’animal, par différence non de nature mais de degré : l’homme est supérieur mais non tyran. Ils n’approchent pas la question par la "raison" ou par la "souffrance", thèmes qui sont des impasses pour eux, mais par le projet sociétaire.